inscription

Recevoir les offres commerciales par email
des partenaires du site Beachbrother.

s'inscrire

annuler

Une compagnie aérienne explose 5 boards appartenant à Kanoa Igarashi

Par -

C'est la plus grande peur des surfeurs-voyageurs. Celle d'arriver enfin quelque part, d'ouvrir son boardbag et découvrir que sa board ou pire, toutes ses planches ont été cassées lors du transport en avion. C'est exactement ce qui est arrivé au rider japonais Kanoa Igarashi

De retour de J-Bay et ayant fait un petit détour par la Russie pour assister au mondial, Kanoa a eu la mauvaise surprise de découvrir que son boardbag avait été perdu, puis qu'une semaine après l'avoir récupéré, que celui-ci avait été malmené, de façon à ce que son quiver au complet ait été cassé en deux.

« J'ai enfin récupéré mon boardbag une semaine après qu'il ait été déclaré comme perdu ! » écrit Kanoa sur Instagram. « Quel fan énervé en Russie a cassé mes boards à l'aéroport ? ». 

Bien plus tard, le surfeur a commenté sous son propre post, disant qu'il ne comptait pas donner le nom de la compagnie aérienne avec laquelle il avait volé et qui avait perdu son boardbag. « Je dis cela car la plupart du temps, ce n'est même pas la faute de la compagnie aérienne » déclare t-il. « Cela aurait pu être les personnes travaillant dans l'aéroport... Mais la vie continue ! »


Ce n'est par ailleurs pas la première fois que cela arrive à un pro rider. John John Florence, Bob Hurley, Kelly Slater et Alex Gray y sont également passés, mais a contrario, eux, avaient dénoncé la compagnie aérienne. 

On comprend le point de vue de Kanoa qui ne souhaite pas viser quelqu'un en particulier. Mais le problème, c'est que étant un compétiteur pro du CT, il peut rapidement être dédommagé pour ce genre d'incident. Un voyageur lambda n'aurait sûrement pas eu le même sang froid à l'ouverture de son boardbag.

La question est ainsi en droit de se poser : faut-il que Kanoa Igarashi donne le nom de la compagnie responsable ? Comme les précédents cas, Kanoa sera probablement indemnisé pour la négligence d'un bagagiste, mais il est peu probable que la compagnie aérienne fasse des ajustements de fond pour s'assurer que le commun des mortels ne subisse pas le même sort.

Articles relatifs
Surf - 2019-12-20 11:05:00
Surf - 2019-12-07 10:05:00