inscription

Recevoir les offres commerciales par email
des partenaires du site Beachbrother.

s'inscrire

annuler

Hebdo bien-être : Quand méditation et surf XXL ne font qu'un

Par -

Crédit : Chris Gurney

Alors que les mentalités tendent vers un style de vie plus sain, prendre soin de son corps est devenu plus que jamais essentiel, surtout pour des riders. Que vous soyez skateur, snowboardeur, ou surfeur, notre rubrique « L'hebdomadaire du bien-être » vous aidera à faire le plein d'énergie et de vitamines mais également à vous sentir mieux dans votre corps. Tous les jeudis, Beachbrother vous plonge dans une atmosphère de bien-être et vous accompagne pour une séance sportive, de méditation, d'étirements ou de cuisine healthy.

Benjamin Sanchis, Garrett McNamara, Jaime Mitchell ou encore Greg Long et Justine Dupont ne passent pas forcément des heures à l'eau pour se préparer à affronter les vagues les plus grosses du monde. Au contraire, le surf de gros est un travail de longue haleine qui demande autant de préparation physique que mentale.

Si les séances d'apnée, de rame intensive ou de préparation dans des vagues de plus en plus grosses sont nécessaires à leur préparation, la maîtrise de sa peur et la méditation sont également primordiales.

Tout est une question de paix intérieure, de contrôle de soi selon Lewy Finnegan. Ce bodyboardeur professionnel fait partie de ceux qui prennent de très, très grosses vagues. Et s'il était un peu sceptique sur la méditation il y a quelques années, il compte désormais cette pratique comme l'une de ses activités favorites.

« Je me souviens d'être en train de parler de méditation à un de mes amis alors que je n'étais qu'un adolescent. À l'époque, j'étais tout le temps en mouvement : courant, sautant, bougeant tout le temps. Je ne m'accordais aucun répit. Contrairement à moi, mon ami était et est toujours quelqu'un de très posé, de très calme, qui médite régulièrement. Je lui ai alors demandé : « Qu'est-ce que tu tires de toute cette méditation ? ». Ce dernier me répondit que c'était une de ses deux activités qui le rendait complètement heureux dans la vie. L'autre étant bien sûr, le surf de gros. »

Crédit : Mark Clark

Malgré les nombreuses explications et démonstrations de son ami, Lewy Finnegan s'est pourtant demandé longtemps comment il était possible d'avoir deux passions si diamétralement opposées. « Je me suis inévitablement lancé sur la voie du yoga à la fin de mon adolescence. Jusqu'alors, mon coeur battait à 200 battements par minute et j'étais presque en apnée à chaque fois que je surfais une grosse vague. Depuis que je fais de la méditation, je suis beaucoup plus calme et c'est un vrai atout. Je prends beaucoup moins de risques à aller surfer des grosses vagues, cela m'a permis d'acquérir une sorte de paix intérieure. Méditer n'est plus une corvée ni un passe-temps mais une activité qui m'apporte de la joie. »

Il explique finalement  : « J'ai même fini par répondre à la question que j'avais posé à mon ami. Comment est-il possible d'avoir deux passions si différentes ? Comment ce gamin surexcité que j'étais peut-il être désormais attiré, à la fois par le surf de grosses vagues et par la méditation ? Je pense que ces deux activités m'apportent du calme et me permettent d'évacuer toute sorte de pensées. Quand on est sur une vague de plus de 5 mètres de haut, il n'y a pas de place pour nos pensées ni pour nos émotions quotidiennes. On vit simplement et pendant ce temps très court, on est seulement nous même. »

La méditation est donc réellement une pratique adéquate à celle du surf. Elle apporte également son lot d'apaisement et de bonnes sensations : « Méditez, vous vous aimerez et vous remercierez pour cela plus tard. » conseille Lewy Finnegan.

Articles relatifs
Lifestyle - 2015-09-06 11:00:37
Lifestyle - 2017-03-23 17:11:21