inscription

Recevoir les offres commerciales par email
des partenaires du site Beachbrother.

s'inscrire

annuler

Préparation mentale : améliorer son endurance

Par -

Beachbrother vous donne rendez-vous tous les mois pour une rubrique consacrée à la préparation mentale, en partenariat avec Noé Grandotto, préparateur mental et coach. Les thèmes proposés s'adressent aux surfeurs de tous les niveaux, pour comprendre à quoi sert la préparation mentale, et surtout, comment l'utiliser pour améliorer son surf. 

La préparation ne se résume pas uniquement à mieux dormir les veilles de compétition. Avec l'avancée des recherches scientifiques il est possible d'affirmer que nous avons la capacité de jouer sur des paramètres mentaux décisifs.

Il faut rappeler que le mental est composé de trois sphères qui agissent en interaction :

- Cognitive (les pensées)

- Emotionnelle

- Action (performance directe)

Si l'on maîtrise une des parties de ce triangle cela nous permet d'influencer et de conditionner les autres. Evidemment en opposition si l'une des parties est hors de contrôle elle pourrait rapidement influencer de façon négative les autres.

Il est donc assez logique de penser que pendant une compétition notre performance va agir sur nos pensées et nos émotions. Si l'on commence à multiplier des erreurs il y a de forte chance que cela se ressente. Mais l'inverse est aussi vrai si l'on contrôle nos émotions et nos pensées cela se ressentira directement de façon positive sur notre performance.

Ainsi, pratiquer le surf nécessite d'avoir non seulement un corps entrainé mais également un mental d'acier. « Un esprit sain dans un corps sain » comme le dit le vieil adage. Nous allons voir comment et pourquoi !

 L'endurance.. de notre cerveau ! 

Si à force d'entrainement, notre corps est plus endurant … notre cerveau aussi ! Ainsi Il y a un double intérêt à s'entrainer à maitriser ses pensées.

- Tout d'abord un intérêt lié à la performance que l'on va réaliser. Si je maîtrise mieux mes pensées, mon approche de la situation sera plus positive, cela se verra, se sentira, et je vais gagner en efficacité.

- L'autre intérêt est lié au bien-être, au développement personnel. Si je m'entraîne régulièrement à orienter mes pensées vers des éléments positifs, je diminue mon niveau de stress, d'anxiété. Je me fais du bien et je donne les moyens à mon cerveau d'aller retrouver plus facilement ces pensées quand j'en ai besoin.

En préparation mentale, on parle de « switch ». L'idée n'est pas d'effacer et de ne pas penser. Il s'agit plutôt d'effacer sa pensée négative en la remplaçant par une pensée référence, positive, que l'on s'est entrainé à aller chercher régulièrement (avec un préparateur mental par exemple !). D'où la notion de switch : on change de pensée pour changer d'émotion et être plus performant !

Le pouvoir de la pensée 

Renforcer notre mental permet donc de renforcer nos performances. Même si les temps de surf pour chaque tour est assez court on a le temps de se parler intérieurement. Pour ce qui est des sessions d'entrainement, de freesurf et autres les temps dans l'eau peuvent être longs. Pour ce qui est du surf de gros, l'enjeu que cela implique donne souvent du travail à notre cerveau avant de se lancer. Dans tous les cas le surf a une grande particularité où le pouvoir de la pensée va être décisif.

En effet même si l'on surf durant 30 minutes les temps effectifs durant lesquels on est sur la planche sont courts. Il reste le temps de lecture de vague, de placement mais il reste bien souvent un temps important pour penser ! C'est ce que l'on appelle le discours interne du surfeur. Le pouvoir de la pensée est sans commune mesure et agit comme un coefficient de performance, amenant le surfeur à réaliser des prouesses ! Le pouvoir de la pensée positive est bien plus surprenant qu'on le pense habituellement. Concrètement l'idée est de réfléchir, avant la compétition, à un mot ou à une phrase que vous utiliserez sans cesse, du début à la fin de chaque difficulté (comme une côte en course). Ce mot ou cette phrase doit avoir un sens très fort pour vous, de manière à toucher votre motivation la plus profonde et vous permettre de franchir chaque obstacle.

Et l'endurance dans tout ça ?

Dans un sport comme le surf l'apport de la préparation mentale dans l'augmentation de l'endurance, c'est à dire la capacité à maintenir un pourcentage élevé de VO2Max ou de VMA peut-être plus intéressante que ce que l'on laisse souvent croire. La préparation mentale doit être partie prenante de cette recherche d'amélioration de la performance, elle ne doit pas être menée en parallèle mais intégrée au travail.

Dans un sport où le volume horaire est très conséquent, s'orienter vers du travail de plus en plus qualitatif, afin d'améliorer sa performance est salutaire. A 85% de VMA, la première limite est mentale avant d'être physique. Si vous prenez l'habitude, à l'entrainement au sein de votre club par exemple et à l'entrainement lorsque vous êtes chez vous d'orienter de façon intentionnelle votre discours interne et vos pensées, alors vous saurez le faire en compétition.

La préparation mentale n'a pas pour vocation d'augmenter l'endurance d'un point de vue de la performance physique, pour cela il vous faudra redoubler d'effort à l'entrainement. Mais si l'on considère que le mental est la première limite on peut en conclure que l'influence d'une bonne préparation mentale est directe.

Nous avons vu que l'enjeu était important. Une étude qui concerne des athlètes dans des sports comme le cyclisme ou l'aviron, montre que la pratique quotidienne de la préparation mentale a un effet direct sur l'augmentation de l'endurance en quelques semaines. Faire de la préparation mentale, notamment sur des problématiques d'effort max et d'endurance reste donc à priori un très bon complément à vos entrainements.

D'autant plus que travailler sur ses pensées et son discours interne est un point important qui vous apportera beaucoup de légèreté et de performance dans vos prochains défis !

Bon surf !

Pour plus d'informations, vous pouvez contacter Noé Grandotto par email (noe.grandotto@gmail.com) ou visiter son site web consacré à la préparation mentale

Articles relatifs