inscription

Recevoir les offres commerciales par email
des partenaires du site Beachbrother.

s'inscrire

annuler

Jesus is King

Par -
@kanyewest

Pour un hyper connecté, impossible d'être passé à côté de la sortie du dernier opus de Kanye West. Attendu tel le messie, dont il en revendique le titre, Kanye West délivre un album teinté. Teinté de bleu mais allégrement estampillé pro-catho voir, évangélique. Qu'on se le dise, le marketing et la foi vont de pair : attendre la sortie d'un album de Kanye c'est suivre un vrai chemin de croix, on ne sait jamais quand l'apparition divine se révèlera à vous.

Outre un marketing désastreux, on commence sérieusement à s'inquiéter de la santé mentale de Yeezy Man. Des discours incohérents, passionnés mais se transformant en véritable prêche et un déni de toute la société de consommation qu'il alimente allègrement. Après avoir fait son beurre à coup de « bitch » et de « hoe », Kanye West est en rédemption, et crie à qui veut bien l'entendre que Jésus est roi. Avec un hoodie à 2000 $ et une paire de Yeezy que seuls les dieux et leurs apôtres pourraient s'offrir; style oblige.

Et cet album alors ? En préambule, Kanye sait faire, il connaît les rouages de la musique, en tout cas commercialement. Mais n'est pas Quincy Jones qui veut.  On regrette presque que l'album ne soit pas du pur gospel. Kanye sort ici un album minimaliste voir  inachevé : une sorte de catharsis qui devrait amener le FBI à se demander s'il n'y a pas un cadavre caché dans le jardin. Soit , Il y a bien quelques prods intéressantes comme sur les titres « Follow God », « On God », « Everything we need » - c'est une blague ?-,  «  Hands on ».  23 minutes tronquées, même si la valeur n'attend pas le nombre des minutes.

La sortie de l'album va de pair avec un documentaire sur fond de prosélytisme. Kanye West est capable de beaucoup mieux, bien meilleur accompagné qu'en solo; et en vrai King, il aurait pu se permettre de prendre son temps et, pour une fois, c'est lui qui a trébuché sur l'autel du marketing.  Au final, un album tout à fait audible. Quant aux cieux, la marche était trop haute. 





Articles relatifs
Lifestyle - 2019-11-02 12:05:00
Lifestyle - 2019-11-14 08:05:00
Lifestyle - 2019-11-07 16:20:00