inscription

Recevoir les offres commerciales par email
des partenaires du site Beachbrother.

s'inscrire

annuler

Festival Black & Basque

Par -

Sorti tout droit des oreilles de l'insecte le plus piquant de France, le Festival Black and Basque réunissait des artistes autour de la culture Afro-Américaine et la culture Basque.

Du 9 au 11 septembre, à Bayonne (64), cet événement se voulait être un rendez-vous interactif et multigénérationnel, pour un fabuleux croisement des cultures…

Ben on est viendu ! On a vu ! Et on n'a pas été déçu !

Répondant totalement aux espérances placées derrière un tel rassemblement, le festival a su ouvrir les yeux, les oreilles et les cerveaux des quelques milliers de curieux qui ont osé ouvrir la porte du voyage culturel.

Un grand MILESKER* donc à Christian Borde (l'insecte), et à sa moitié Christelle Vessot (« sans qui rien de tout ça… et patati et patata » dit le Moustic). Ils ont fait un rêve, celui de mieux comprendre l'autre, et l'ont réalisé. En attendant la prochaine édition de ce rendez-vous, qui se doit de devenir immanquable, et qui pourrait pourquoi pas s'ouvrir à d'autres musiques “black” et “basques”… place aux images.

« Banzaii ! » .

*MERCI en basque.

Une rue de Brooklyn à Bayonne ! Voici un concept génial, mené de main de maître par LE 9E CONCEPT et tous les artistes de passage.

JULES-EDOUARD MOUSTIC était au front, pour mieux immortaliser le collage des premières oeuvres.

Un mur à recouvrir à Bayonne ? Nils Inne ne pouvait pas rater ça.

La base du concept « Scratch Paper » est d'imprimer en noir et blanc sur des papiers fluos des dessins réalisés par des artistes. Ces affiches sont alors collées et accumulées sur un mur, pour ensuite être déchirées . Cela permet de mélanger les lignes des différents artistes et d'obtenir ainsi une fresque abstraite collective.

Le street artiste/skateur ZEE exposait ses grands formats juste à côté du mur. Il n'a pas pu s'empêcher de participer à la session créatrice.

L'endroit était idéal pour mettre en place toutes ces bonnes intentions musicales !

Les cuivres ont fait parler leurs techniques mélodiques funky, rock, reggae, salsa avec le groupe OLD SCHOOL FUNKY FAMILY originaire de Bayonne.

Lors de son passage sur scène, ANGELIQUE KIDJO, marraine de cette première édition, a mis parfaitement en application l'idée de “black and basque”. Faisant monter sur scène une chorale Basque, pour ce qui était une des plus belles surprises de ce week-end, elle nous a transporté avec son immense voix et ses pas de danse dévastateurs. Elle est d'abord descendue dans le public “pour aller vérifier que tout le monde était bien réveillé” puis a fait monter sur scène avec elle une quinzaine de volontaires.

DJ RKK avait bien mérité un peu de détente après avoir enflammé Bayonne, la veille, lors du “Bal2Vieux” accompagné par DJ RAPSODE, DJ MOUSTIC et LAURENT GARNIER !!

AKHENATON et FAF LARAGE ont conclu ce festival de la plus belle des manières, à grands coups de basses et de lyrics tonitruants !

DJ SADAR BAHAR de passage exceptionnel en France, est l'un des plus grands collectionneurs de vinyles des Etats-Unis. Originaire de Chicago il nous a emporté sur son Soul Train d'une manière magistrale.

MONSIEUR Moustic l'a annoncé : “Rendez-vous l'année prochaine”. C'est bien noté.

Articles relatifs
Lifestyle - 2016-10-18 15:41:46