inscription

Recevoir les offres commerciales par email
des partenaires du site Beachbrother.

s'inscrire

annuler

Aigre-Douce, le petit dernier des crews Pyrénéens

Par -

Chaque année en fin de saison, tous les crews de riders préparent leur édit aux petits oignons afin de se féliciter d'une saison de plus passée à rigoler entre amis et des tricks replaqués. Cette semaine , c'est le crew Aigre-douce qui est passé à la casserole avec leur édit final : La Finale

Si vous les connaissez pas c'est sûrement qu'on est venu vous racketter votre smartphone, ou que vous avez passé l'hiver avec un Nokia 3310, ou que votre compte Facebook a été piraté par les Anonymous, ou que Orange a coupé votre ligne Livebox ADSL ou que la tempête hivernale vous a obligé à hiberner pendant 4 longs mois cet hiver. En tout cas, Aigre-Douce est le petit dernier des crews pyrénéens. 

Crashs sur crahs, délires sur délires, tricks sur tricks, les rookies du freestyle game pyrénéen ne font pas rire et prennent la connerie très au sérieux. Monté pour participer au RDV IV, le groupe est composé de copains ariégeois : Léo Fourcade (ski), Etienne Monceau (snow), Guillaume Fernandez (ski) et Benoit Canal (à la réalisation). Et aidés par une saison généreuse en neige, ceux-ci ont su rapidement se faire une place de choix au sein des groupes reconnus des Pyrénées... Sûrement grâce à leur forte originalité et créativité.

L'occasion de revenir sur les débuts du groupe avec Léo, Etienne et Benoit

Qu'est ce qu'Aigre Douce ? D'où est parti le concept ?

Léo : Cette année, vers mi-Novembre, la saison allait commencer et on avait besoin de trouver une solution pour ne pas payer le forfait saison à Font-Romeu. Du coup on s'est dit : on a qu'à faire comme tout le monde, créer un crew et faire des vidéos pour les stations... donc rider gratos. On a alors créé Aigre-Douce sur un coup de tête sans savoir dans quoi on se lançait. Benoit, qui est en école d'audiovisuel, nous a direct proposé de venir nous filmer avec son gros matos d'américain. De fil en aiguille, on s'est trouvé une identité, on a pas mal filmé cet hiver et le bébé a grandi. Aigre-Douce c'est avant tout une bande de potes qui rident et font la fête ensemble.

Etienne : C'était également parti du fait que l'on voulait absolument participer au Rendez-Vous, à Cauterets, le meilleur des events de la planète du monde entier de la terre jusqu'à la lune. On avait pas de crew, donc on en a créé un. Pour le nom, on cherchait un truc drôle, mais pas ridicule non plus, pour vous dire, on a hésité avec "Poils de cul". 

Benoit : C'est d'abord une une bande de pote. Une bande de pote avec laquelle j'ai toujours ridé. Nous étions au collège ensemble, au lycée de Font-Romeu, en pôle ensemble... On se connaît tous très bien. Et la saison dernière Léo et Étienne ont voulu monter un petit crew pour faire de la vidéo dans nos belles montagnes. Et au lieu d'aller chercher un cadreur à l'autre bout de la France, ils se sont tournés vers moi. Donc autant faire dans le local et tout faire nous-même. J'ai investi dans mon propre matos pour pouvoir être un minimum autonome tout au long de la saison. Puis je m'éclate autant à shooter qu'à rider. On s'est donc lancé dans cette aventure. Après ne me demandez pas d'où vient le nom Aigre-Douce. On va dire que ça résume bien l'esprit décalé de la team de débile.


D'où venez vous ? Et pourquoi mélanger ski et snow ?

Léo : Benoit et moi sommes Ariégeois et on se connait depuis toujours. Etienne vient de Nailloux, un bled à côté de Toulouse. On a beaucoup ridé ensemble pendant qu'on était au lycée. Perso, j'ai toujours été plus ou moins le seul skieur de ma bande de potes. Ils font tous du snow ces inconscients ! C'est donc logiquement que l'on a mélangé les deux disciplines. On ne voit pas beaucoup de vidéos qui mélangent ski et snow, c'est aussi ce qui fait peut-être notre originalité. Le seul problème c'est que c'est difficile de toucher un public d'initiés : les skieurs veulent voir du ski, les snowboardeurs du snow... C'est pour ça qu'on essaie de faire des vidéos avec des tricks accessibles et des conneries de soirées !

Etienne : Notre vraie home-station est Ax 3 domaines, Léo est là-bas depuis qu'il est petit, et je l'ai rejoins quand j'ai commencé le snow à l'âge de 14 ans. Puis on s'est retrouvé ensemble au lycée de Font-Romeu, on a passé notre bac, et avec Léo on a attaqué chacun une école d'ingé sur Toulouse. On ne veut pas entendre parler de la petite gueguerre ski-snow, il y en a marre ! On est pas core du tout ! On partage les mêmes sensations, l'un inspire l'autre, et on s'éclate. Parfois on switch le game aussi, et on peut dire que Léo est bien meilleur en snow que moi en ski.

Benoit : On vient tous des Pyrénées et plus précisément d'Ariège. On a commencé à rider sur la station d'Ax 3 Domaines et l'on a poursuivi sur Font-Romeu... Mais on adore rider n'importe quel spot tant qu'il y a de la neige et qu'on peut faire des conneries. Moi ça fait déjà 10 ans que je fais du snow, et vu que dans notre bande de potes il y a autant des skieurs que des snowboarders, ça nous semblait évident de garder les deux. Il y a beaucoup de webséries qui sont soit ski, soit snow, mais pas les deux mélangés. Du coup Aigre-Douce l'a fait.


Qu'est ce qui vous motive ?

Léo : Choper plein de nanas quand on sera célèbres ! Non plus sérieusement, on va monter l'asso dans les semaines qui arrivent, ça sera plus simple pour négocier avec nos partenaires, organiser des évènements... On aimerait bien que le ski et le snow, comme on le pratique, se développent, puisque la communauté est encore très petite. On essaie de donner envie de faire ces sports sans prise de tête. Et puis c'est pas mal de donner le sourire aux gens, ils rigolent à nos conneries ! 

Etienne : Notre principale motivation est Oriana le christ cosmique, l'homme vert et les populations souterraines et extraterrestres qui nous soutiennent. Plus sérieusement, c'est de partager des moments avec le plus de potes possible, rider et faire des conneries, mais bon il y en a toujours un pour faire celle de trop.

Benoit : C'est d'abord de passer du bon temps entre nous, à rider le plus possible, et à faire le plus de conneries possibles. Alors, au lieu de garder ça pour nous, on fait des vidéos pour partager avec le plus grand nombre ces « exploits ». On ne se prend pas la tête, on filme ce qu'il y a à filmer et en général, cela devient assez drôle.

Pourquoi la Finale ?

Léo : Il était 17h, on devait poster la vidéo à 17h30 et on avait pas d'idée de titre. On a trouvé ça à la va-vite sur notre conversation Facebook ! À la base on avait fait cette vidéo pour le Rendez-Vous IV afin de présenter notre crew. Puis au final, on s'est dit qu'elle résumait plutôt bien notre saison. On a un peu hésité à la mettre en ligne, elle est un peu plus « trash » que les autres et nos mamies nous espionnent sur les réseaux, donc moyen... On a alors flouté quelques bi%*¨, enlevé l'image de Ben Laden et go montrer ça au monde entier ! 

Etienne : La finale est notre vidéo de présentation de crew pour le Rendez-Vous. Vu que l'on était les petits nouveaux cette année, il nous fallait une vidéo. Comme l'évent est en fin de saison, on a fait un mega mix de tout ce qu'on avait filmé, on a cherché une musique bien pourrie, on a monté pour faire en sorte que l'on se marre et voila le résultat.

Benoit : C'est un peu une vidéo de remerciement. C'est notre première saison sous le nom d'Aigre-Douce et on a été soutenu par beaucoup de monde depuis le lancement. Alors voilà, notre première saison est terminée et ça nous semblait presque normal de faire une vidéo "best of" de la saison pour remercier tout le monde.

Et la saison prochaine ?

Léo : Ah ! Voilà LA question ! Etienne se barre en Australie pendant 1 an nous pondre des enfants avec sa fiancée... Benoit va monter sa boite de production, et moi je file au soleil à Cuba jusqu'à début Janvier ! Mais pas de souci, on est en train d'anticiper le coup ! On va essayer de recruter les djeuns de chez nous, histoire de donner un nouveau souffle au crew. Moi, je serais dans le coin tout l'hiver plus motivé que jamais pour rider. On a ce bon vieux Guillaume Fernandes impérissable qui est toujours chaud pour poser des bangers de 8h à 18h... Ça va le faire ! On va réorganiser une Délice Party (notre évènement) à Ax ! On compte aussi refaire la soirée à Toulouse au Snapper Rock. Dans l'idée on aimerait bien se programmer un trip en Europe de l'Est pour filmer du street ou du BC... On va chercher des financements et voir comment ça se ficèle. Puis le reste on improvisera comme d'habitude ! On espère continuer à vous faire marrer avec nos conneries, nous on prend énormément de plaisir à faire ce que l'on fait et c'est grâce à vous qu'on garde la motiv' ! 

Etienne  : Pour la saison prochaine, malheureusement je serai absent du crew. Je prends une année de césure en Australie, mais j'ai confiance en Léo pour mettre la barre de conneries à un niveau encore plus haut. Evidement les potes sont là pour faire le job aussi. On sera de nouveau soutenus par la Station de Ax 3 domaines, Drop-in, Allbros et Poudre Blanche.

Benoit : La saison prochaine on va passer la seconde ! On a des idées farfelues pleins la tête et je pense que ça va être fou ! Plein de vidéos, plein de bêtises, plein de copains et j'espère plein de neige. Et comme dirait l'autre: ça va être mega DOPE !

Pour avoir des news de la part du petit groupe pyrénéen c'est sur leur Facebook et page Insta que ça se passe. 

En attendant, on vous laisse avec leur dernière vidéo complètement déjantée : La finale