Beachbrother - Magazine Surf, skate & snowboard

 / Jeu concours Cobian

Yann Cau : hommage au jeune snowboardeur de talent

le 12 avr 2017 par Willson Rouagdia / 3 commentaires / tags : , , , ,

PrtScr capture

Dimanche dernier au lendemain d’une soirée aux alentours de Sablons en Isère, le jeune snowboardeur Yann Cau originaire de Valloire a été porté disparu. Son corps n’a été retrouvé que bien plus tard, Lundi dans l’après-midi dans le fleuve du Rhône en aval. A à peine 17 ans, Yann était un rider plein de talent, voué à devenir l’une des étoiles du snowboard Français. Malheureusement la vie en a décidé autrement. Toute la petite famille du ski et du snowboard est réunie aujourd »hui pour lui rendre un dernier hommage, en mémoire du bon vivant qu’il était.

Nicolas Savoye, rider et ami de Yann Cau s’est exprimé pour Fluofun et a tenté de trouver les mots afin de lui rendre hommage :

 » Je vais essayer de faire court et simple car il faudrait écrire un livre pour décrire notre Yannoch international !
Pour ceux qu’il le connaissaient pas, vous avez loupé quelque chose, et je ne serai pas le seul à vous le dire.
La bonne humeur, une passion de la glisse et surtout la bonne connerie, voilà ce qu’il était sur son snowboard. Le mec ne se prenait pas la tête, ou peut être dans un boardercross… du coup il y faisait des backflips dedans.
Je crois je n’ai jamais autant montré mon cul en faisant des backflips avec une bière à la main qu’avec lui. Mais promis l’hiver prochain je continuerai pour toi… Ride les nuages, puis tu auras surement plus de pow la haut !
Tu vas me manquer, tu vas nous manquer. « 

Voici une petite vidéo rétrospective de sa saison 2014-2015 – Rest In Peace 




3 commentaires

  • Yann085 dit :

    En dehors du plus profond respect pour la famille et ses amis, je trouve que cet article le décrit essentiellement comme un jeune qui passait son temps à déconner et à s’alcooliser. Je suis sur qu’il avait d’autres qualités

    • KiKOOLOL dit :

      La déconne est déjà une énorme qualité .. L’alcool qui te dit qu’il en abusait ?
      Comme tous les jeunes de 17 ans, la fête passe avant pleins de choses…
      RIP minot,
      comme ton pote le dit, rides les nuages qui sont plein de powww !

Laisser votre commentaire