Beachbrother - Magazine Surf, skate & snowboard

 / Jeu concours ALL-IN Sport Beach Company

Old School : les piscine à vagues avec celle de Kelly

le 08 jan 2017 par Charles Noyon / pas de commentaire / tags : , , , , , , , , ,

old-school-piscine
Wavepool de Dorney Park, Allentown, 1985 © Bill Sharp

Les piscine ont toujours provoqué énormément de réactions chez les surfeurs du monde entier. Certains voient ces vagues artificielles comme une solution au problème de line-up trop occupés puisque le nombre de spots parfaits, et par conséquent de « terrains de jeu » existants, augmenterait, d’autres comme une solution majeure au problème de météo pour les compétitions, ou tout simplement comme l’avenir du surf moderne.

Il existe une quantité absolument ahurissant de débats concernant les piscines à vague : faut-il les faire marcher à l’eau douce chlorée ou à l’eau salée ? Utiliser une machine ou l’océan comme force créatrice ? Ou encore, le fait que les conditions ne soient pas toujours parfaites n’est-ce pas là l’essence même du surf ? Quoiqu’il en soit, les premières vagues artificielles ont été construites en Europe entre les années 1920 et 1930. Au début, ce n’était que de simples piscines remuant de l’eau pour le plus grand plaisir des nageurs.

summerland-wavepool-tokyo-1967
Summerland wavepool, Tokyo, 1967

La toute première a avoir été utilisée par des surfeurs se trouvait près de Tokyo, surnommé « Surf-a-Torium », elle avait vu le jour en 1966. Depuis, quelques unes ont été construites, beaucoup sont restées au stade de simple projet notamment en raison de l’investissement colossal nécessaire. Récemment, the Kelly Slater Wave Company ouvre la fameuse vague de Kelly Slater, 11 fois champion du monde de surf, qui produit la vague la plus grosse, la plus longue, et la plus puissante jamais conçue auparavant.




Aucun commentaire pour l'instant

Laisser votre commentaire