Facebook Twitter RSS Instagram

Beachbrother - Magazine Surf, skate & snowboard


Paul Watson extradé vers le Costa Rica ?

le 05 juin 2012 par Beach Brother / 2 commentaires / tags : , , ,

Paul Watson
Photo libre de droit, Copyright Marc Giraud

Paul Watson est en état d’arrestation à Frankfort depuis le 14 mai et risque l’extradition au Costa Rica à cause d’un incident en 2002.

Pour vous rappeler qui est Paul Watson, c’est un des fondateurs de l’association Greenpeace qui par la suite, a créé son association « Sea Shepherd Conservation Society » qui défend les animaux marins dont les baleines face aux baleiniers. Il a été surtout connu pour avoir coulé des baleiniers ou des bateaux de pêche aux requins, et de nombreuses personnes le qualifient d’ « écoterroriste« .

Il avait au large du Guatemala interrompue le bateau « Varadero » pendant qu’il stoppait une opération de « shark finning » par les pêcheurs, une tâche qui consiste à pêcher les requins, de découper les ailerons et par la suite de remettre l’animal à l’eau mort ou vivant. Un acte des plus barbare et sachant que les carcasses de requins relancées à l’eau restent au fond de l’océan. Ce type de pêche est illégal mais les pêcheurs continuent dans cette voie car la Chine et le Japon sont très demandeurs de ce mets. La médecine chinoise traditionnelle lui attribuerait des vertues thérapeutiques comme le rajeunissement ou la guérison de certains types cancers.


Du « shark finning » filmé.

Paul Watson avait été accusé de tentative de meurtre auprès de l’équipe de pêcheurs. Dès son retour au Costa Rica, il avait été poursuivit pour ces raisons là mais furent vite abandonnées mais ont resurgi en Octobre dernier pour d’obscures raisons. Kelly Slater (article original, en anglais) a pris position récemment en dénonçant les actes sombres qui se passent en raison de ce commerce illégal qui met en péril les ressources naturelles dans le cadre du protocole des Nation Unies. Si le capitaine Watson est extradé vers le Costa Rica suite à cette affaire, on ne lui accorderait sûrement pas un procès équitable alors même qu’il détient une vidéo de son altercation avec le bateau en 2002 démontrant qu’il n’y a eu aucun dégât, tant au niveau matériel qu’humain. En s’opposant au commerce des ailerons de requins qui a lieu en Chine et au Japon basés au Costa Rica, Paul Watson s’est fait de nombreux ennemis et son extradition serait, selon ses propos « une condamnation à mort ».

Le capitaine Watson est toujours incarcéré en Allemagne, et de nombreuses manifestations ont eu lieu pour le faire libérer. Le 23 mai il est sorti de prison en payant une caution de 250 000 euros, mais il reste toujours en attente d’une réponse de la part de la justice Allemande vis à vis de son extradition. Pour éviter cela, vous pouvez vous adresser aux deux personnes suivante de manières courtoise et respectueuse:

Sabine Leutheusser-Schnarrenberger:
Ministère fédéral de la justice
Deutscher Bundestag
Platz der Republik
11011 Berlin
Téléphone : 030 – 227 751 62
Télécopieur : 030 – 227 764 02
Courriel : sabine.leutheusser-schnarrenberger@bundestag.de

Dr. Guido Westerwelle:
Ministère fédéral de la justice
Mohrenstrasse 37
10117 Berlin, Allemagne
Téléphone : +49 (030) 18 580-0
Télécopieur : +49 (030) 18 580-9525




2 commentaires

  • Maeva dit :

    Non mais on croit rêver là (cauchemarder plutôt), c’est pas possible, c’est le monde à l’envers :'(
    J’ai écris un mail bref car mon anglais est mauvais. J’espère que l’Allemagne ne l’extradera pas !!

  • Cornolti dit :

    S’il est extradé, ce ne sera que politique. Plus d’hommes comme lui, et les choses avanceraient un peu, nous sommes tous fautifs!!! J’ai une grande admiration et un immense respect pour cet homme et ceux qui le suivent.
    Merci « MONSIEUR ».

Laisser votre commentaire