Advertisement
Facebook Twitter RSS Instagram

Beachbrother - Magazine Surf, skate & snowboard

BeachBrother est disponible dans les skate shops, surf shops et snow shops, en ligne et sur tablettes

Red Bull Surf Camp

le 03 oct 2011 par Beach Brother / pas de commentaire / tags : , ,

Michel Bourez avec les kids
Michel avec les kids. Photos : Alex Laurel / Red Bull Content Pool.

À l’image de ce qui se fait dans les arts -musique, danse, théâtre- ou dans la grande cuisine, c’est à une véritable « Master Class » qu’étaient conviés vingt-vinq jeunes surfeurs ce week-end, sur la plage des Cavaliers à Anglet. L’objectif du week-end ? Apprendre, échanger et comprendre l’essence des différentes techniques de préparation au haut-niveau. Encadré par Michel Bourez, actuellement 10ème du circuit ASP, et par son coach Andy King, technicien australien parmi les plus respectés au niveau mondial, le week-end était, pour les 25 chanceux, une occasion unique de puiser à la source de leur vocation en échangeant avec des experts reconnus et des maîtres de la discipline.

« Je viens de Rurutu, une île isolée, et même à Tahiti, les structures d’encadrement sont quasi-inexistantes pour un jeune qui, comme moi à l’époque, rêve un jour de devenir professionnel », explique Michel. « Mais la transmission du savoir est une valeur clé du surf et de la culture polynésienne, et c’est pourquoi ce projet me tient à coeur ». Les vingt-cinq places ont été attribuées à de jeunes licenciés -filles et garçons- des ligues de la Côte Atlantique (Bretagne, Pays de la Loire, Poitou-Charentes, Aquitaine).
Au programme : tableau noir, « media training » autour des réseaux sociaux, préparation physique, technique et mentale, entraînement aux tricks sur le skatepark d’Anglet et enfin Tag Team, compétition par équipe et par comité, où tous rêveront de briller et de se faire remarquer par l’encadrement.

« On a pu travailler en petits groupes et se focaliser sur des exercices spécifiques », s’enthousiasme Edouard Damestoy, 14 ans, au terme de deux jours intensifs d’entraînement. « Andy m’a expliqué comment équilibrer mes rollers et Michel m’a donné quelques tuyaux pour améliorer ma glisse dans les carves, les phases de transition.» Pour Guillaume Cassaigne, 16 ans, licencié au Capbreton Surf Club et vainqueur du trophée de la meilleure manoeuvre dimanche, cette discipline est la clef de la réussite : « Ce que nous avons appris durant ce surf camp va nous servir en compétition. Michel avait d’énormes qualités à la base mais il a dû batailler pour percer au niveau mondial. Si je ne devais retenir qu’une chose de ce week-end, ce serait cela : sans travail, le talent n’est rien .»

Jolies petites vagues samedi matin sur la plage des Cavaliers à Anglet
Jolies petites vagues samedi matin sur la plage des Cavaliers à Anglet

Séances vidéo, répétition des gammes, travail de la glisse et des airs sur le skatepark tout proche, media training sur la plage, puis contest par équipe ont rythmé le week-end, pour le plaisir de tous, malgré la fatigue. « Même si statistiquement, on sait que seulement deux ou trois d’entre eux pourront un jour prétendre à une carrière pro de très haut niveau, leur enthousiasme et leur passion du surf font plaisir à voir », reconnaît Michel. Même discours chez son entraîneur australien, impressionné les excellentes dispositions d’esprit affichées par ses jeunes athlètes :  « On sent qu’ils sont demandeurs, qu’ils ont envie de dissocier la notion de surf-plaisir de celle d’entraînement et c’est ainsi qu’on progresse à leur âge.»

En savoir plus : www.redbull.fr/surfcamp

Séance d'échauffement avec Michel

Une fois l'échauffement et la théorie passés en revue, direction l'océan pour la pratique

Michel Bourez à la démo

Red Bull Surf Camp

Après le surf, petite session airbag fait maison




Aucun commentaire pour l'instant

Laisser votre commentaire