Facebook Twitter RSS Instagram

Beachbrother - Magazine Surf, skate & snowboard


Les 11 commandements du surf tracté

le 16 sept 2011 par Beach Brother / 5 commentaires / tags : , ,

les 10 commandements du surf tracté

Les derniers jours sur la côte ont été riches en grosses conditions. On a vu 3-4m du côté de la Gravière ou à Guethary voir même à Anglet. Du coup, on a vu quelques jets à l’eau, ce qui, sans nous surprendre, nous a amenés à dresser une petite liste pour vos futurs surfs accompagnés d’un jet.

1. Le tow-in c’est pour les GROSSES VAGUES. Si c’est petit, pas de jet ski.

2. Si vous voulez quand même sortir le jet dans des petites conditions, oubliez les caméras. Vous pouvez vous entraîner mais n’en faites pas une affaire d’État. Et si vous filmez quand même vos « exploits », gardez ça pour le cercle familial (ami, parents, mémé et pépé qui ne manqueront pas de vous féliciter).

3. Si vous vous êtes tapé la meuf de votre coéquipier et qu’il vient juste de l’apprendre, préférez un spot de repli pour y aller à la rame… on ne sait jamais.

4. Y’a pas que le tow-in dans la vie, le tow-out c’est cool aussi. Par contre, on garde les mêmes règles : si vous ne faites rien d’exceptionnel, c’est confidentiel. Vous voulez un exemple ?

5. Si des chargeurs équipés de gros guns et sans jet sont déjà présents sur le spot, et si vous voulez garder un peu de crédibilité, oubliez le jet et sortez vos cojones… ou trouvez un spot plus gros.

6. Choisissez bien votre matos, si vous avez un jet que votre père à acheté dans les années 70 et qui traîne au fond du garage (style celui là par exemple), il ne sera sûrement pas adapté au surf tracté… Après vous faites ce que vous voulez.

7. Choisissez un coéquipier qui connaît le surf. Pas question d’aller vous faire déposer sur un monstre velu par les gars du club de jet de La Grande Motte.

8. L’appréhension c’est normal et c’est ce qui vous aide à pousser vos limites. Par contre si vous faites déjà dans votre boardshort à l’idée d’aller vous faire défoncer par une montagne de mousse c’est que vous n’êtes pas prêt.

9. En parlant de chute. Le tow-in ne s’apprend pas en un jour. Armez-vous de patience, travaillez votre relaxation et votre apnée : vous en aurez besoin lorsque vous chuterez.

10. Économisez votre temps et votre argent : si il n’y a pas de vagues, même en tow-out vous ne sortirez rien de bon. Allez plutôt boire un bière avec vos potes.

11. Le jet ski, ça consomme de l’essence. Une fois que vous avez cramé 15 litres pour faire le tour des spots en caisse, vous allez en cramer 15 de plus avec le jet. Au prix du pétrole, faites marcher vos bras.

Bonus : Oubliez le boardshort à boutons pression pour vous diriger vers l’option lacet. Sinon voilà ce qui pourra vous arriver.

Bruce irons le cul à l'air © Joli via Surfer Mag
Bruce Irons le cul à l’air après une bonne chute © Joli via Surfer mag

En bref, voilà à quoi devrait ressembler toutes les vidéos de tow-in.




5 commentaires

  • kheops dit :

    ben après tout çà allez faire un tour sur le site du magazine de surf français et vous verrez un pro français que vous cherchez partout faire n’importe quoi à hendaye (aerials à chier) …
    Et puis en tant que méditerranéen arrêtez avec vos clichés (la grande motte…) et votre égotisme de basque ou landais, nous on surfe dans tous types de conditions et de styles de vagues donc c’est plus technique. Il ne nous manque que la fréquence …Et pis même chez vous les surfers de gros y en a pas cinquante alors faut arrêter de se la pèter !
    N’oubliez pas que le grand kelly que vous vénérez tous a appris en floride, c’est la med de l’amérique !
    A bon entendeur !
    Sinon continuez Beachbrother c’est top!

    • Beach Brother dit :

      Faut pas le prendre comme ça. On a jamais dit que les surfeurs en Mediterrannée étaient bons à rien. Si tu lis bien, on a juste dit qu’il fallait choisir son coéquipier de jet qui connaissait le surf, pas quelqu’un dont l’occupation principale est de faire le promène-touristes.
      Et puis faut pas être saoulé, on dénigre pas les vagues en med… Vous avez pas la chance de pouvoir surfer des conditions top tout le temps mais quand ça marche, ça marche plutôt bien. Alors y’a pas à se sentir lésé.
      Dernier petit truc, la vidéo à Hendaye est présente sur cette page, derrière le lien « Vous voulez un exemple ? »
      Allez, bon surf et la prochaine fois que tu passes dans sur la côte Atlantique, passe nous dire bonjour, tu verras qu’on est pas méchants pour 2 sous ;)

  • vnr dit :

    @kheops aigris ?

  • kheops dit :

    Salut vnr (sympa le pseudo lol) … non pas aigri mais saoulé par les clichés qu’on balance et les leçons de morale à deux balles…Et pis C’est rigolo cette pseudo supériorité des surfers (et aussi des « journalistes »qui entretiennent çà) basques ou landais…mais eux quand ils vont à Hawaii ils se font tout petits… Après dans le fond y a pas mort d’homme, faut juste un peu d’humilité (c »est pas çà d’ailleurs que demande le milieu naturel en général? mer, montagne, désert etc…

Laisser votre commentaire